La Médecine alternative contre les maladies cardio-vasculaires !

phytotherapie-alternative-cholestérol-levure-de-riz-rougeAvant de décider d’un traitement naturel pour prévenir les maladies cardio-vasculaires, il faut que vous ayez connaissance des diverses solutions à votre disposition et des avantages et des risques de chaque cure.

Si vous songez à essayer la médecine alternative pour traiter votre maladie cardiaque, ou votre problème de cholestérol, parlez-en d’abord à votre médecin ou à votre praticien. Certaines plantes de phytothérapie et compléments alimentaires peuvent avoir des effets secondaires graves, et il y a actuellement des traitements appelés thérapie de chélationqui sont populaires aux états unis mais qui sont dangereux pour votre santé.

 

Demandez conseil à un praticien de santé !

Il est fortement recommandé de consulter son médecin, son praticien de santé ou son cardiologue qui est un spécialiste du cœur et des maladies cardiaques et qui sauront vous orienter dans l’utilisation des plantes médicinales et des compléments alimentaires en toute sécurité. Si vous avez déjà des problèmes cardio-vasculaires déclarés, l’avis de votre médecin traitant est nécessaire car il y a la possibilité de ne pas traiter une affection cardiaque correctement si vous utilisez la mauvaise plante de phytothérapie ou le mauvais complément alimentaire.

 

Médecine alternative contre les maladies cardiovasculaires : la clé est la prévention !

Les Experts de la médecine conventionnelle et de la médecine alternative conviennent tous ensemble que le mode de vie peut fortement influencer le risque de développer une maladie cardiovasculaire qui est la maladie du siècle avec les problèmes d’obésité, d’arthrose et de diabète. On entend par mode de vie, l’exercice physique, la bonne gestion du sommeil, et l’alimentation équilibrée. Un régime alimentaire qui doit être pauvre en graisses saturées et riche en fibres et en acides gras oméga-3, va également aider à se prémunir des maladies cardiaques.

Les acides gras oméga-3 sont l’un des éléments préventifs les plus remarquables des risques cardiaques. Car les acides gras oméga-3 réduisent les phénomènes d’inflammation, un facteur de risque essentiel pour les maladies cardiaques et la dégénérescence des plaques d’athérome; les oméga 3 stimulent également la formation des lipoprotéines de haute densité (HDL), connues comme le «bon» cholestérol; et permettent d’agir comme un fluidifiant naturel du sang , en aidant à se tenir à l’abri dans une certaine mesure des caillots sanguins.

Pour obtenir ces oméga-3, l’American Heart Association (AHA) recommande de manger du poisson au moins deux fois par semaine ou de prendre l’huile de poisson naturelle. Les personnes ayant des problèmes de rythme cardiaque devraient discuter de leur intention de prendre des oméga 3 avec leur cardiologue avant de prendre des capsules d’huile de poisson, car ces compléments alimentaires peuvent exacerber les conditions sous-jacentes qui causent des battements irréguliers du coeur.

La gestion du stress est également la clé pour contrôler sa pression artérielle et aider à prévenir les maladies cardiaques. La médecine alternative comme les techniques de respiration profonde, le yoga et le tai-chi sont de très bonnes activités anti-stress. Un des plus beaux cadeaux que vous pouvez vous faire est d’apprendre à se détendre !

 

Médecine alternative contre les maladies cardiaques : la chélation !

 

La thérapie par chélation est un traitement médical couramment utilisé aux USA pour débarrasser l’organisme des métaux lourds, comme le plomb ou le mercure. Son utilisation dans le traitement des maladies cardio-vaculaires est controversée et discutable.

Au cours des traitements de chélation, un acide aminé appelé EDTA (acide éthylène-diamine-tétra-acétique) est injecté par voie sanguine ou peut être pris par voie orale. L’EDTA se lie aux métaux lourds et aux minéraux et est ensuite éliminée par les voies urinaires. Les personnes qui soutiennent l’utilisation de la thérapie par chélation pour les maladies cardiaques disent que l’EDTA peut également supprimer les dépôts de calcium au niveau de l’intima des artères et qui risquent de bloquer la circulation à terme.

Typiquement, la thérapie par chélation pour améliorer les  maladies cardiaques nécessite de nombreuses perfusions sur une durée de quatre semaines et coûte des milliers d’euros, ce qui n’est pas couvert par la sécurité sociale. Il n’y a d’ailleurs aucune preuve tangible que la thérapie de chélation aide à traiter ou à prévenir les maladies cardiaques.

Selon les autorités, l’EDTA utilisé dans la thérapie par chélation peut entraîner des complications graves, y compris une insuffisance rénale, de l’hypotension artérielle, des possibles convulsions, des difficultés à respirer.

 

Médecine alternative contre les maladies cardiaques : la chélation par la Chlorelle :

Une des espèces végétales les plus primitives dans notre monde est la Chlorella qui est apparue sur terre il y a 3 milliards d’années. C’est une micro-algue unicellulaire qui vit dans l’eau douce et qui est un parfait aspirateur à toxines et à métaux lourds par la forte présence de chlorophylle.

Le « nettoyage » se réalise par un mécanisme assez simple. La Chlorella capte les métaux lourds qui sont extraits de nos cellules, les métaux passent ensuite dans la circulation et sont conduits jusqu’aux intestins pour y être éliminés.

La chlorophylle, de la Chlorelle présente une double activité : d’une part, elle inhibe la croissance de certaines bactéries et, d’autre part, elle favorise la résistance et la préservation des cellules.

La protection cellulaire est ainsi préservée et de nombreux actifs de la chlorelle y participent également.

 

Médecine alternative contre les maladies cardiovasculaires : compléments alimentaires

L’hypercholestérolémie est un facteur de risque majeur pour développer à terme une maladie coronarienne. Certains aliments et certaines compléments alimentaires peuvent vous aider à gérer au mieux votre taux de cholestérol:

• La niacine.

Cette vitamine du groupe B aide à réduire les acides gras qui forment le cholestérol dans le foie. La niacine peut aider à abaisser la concentration des  lipoprotéines de basse densité (lipoprotéines LDL) et des triglycérides tout en augmentant le HDL cholestérol, le bon cholestérol. Les effets secondaires potentiels de la niacine à forte dose sont la nausée, les rougeurs intenses, et des problèmes de foie. La niacine ne doit être prise à forte dose que  sous la supervision d’un médecin, car des tests sanguins spécifiques sont nécessaires pour surveiller les enzymes hépatiques.

• La levure de riz rouge.

Les chercheurs ont constaté que ce supplément d’origine chinoise peut abaisser le LDL cholestérol, le cholestérol total et le taux de triglycérides. La levure de riz rouge contient de la monacoline K, qui est une molécule proche des statines – un composé chimique qui abaisse le cholestérol. En fait, la monacoline K est l’ingrédient principal présent dans le médicament lovastatine qui est utilisé en prescription pour abaisser le cholestérol.

La levure de riz rouge montre des effets intéressants sur le cholestérol si on consomme 10 mg de monacoline K par jour et ces résultats apparaissent dès le premier mois.

On associe généralement la levure de riz rouge au coenzyme Q10 afin d’avoir une meilleure synergie d’action et d’apporter le rôle anti-oxydant du co q10

 

• Les stérols végétaux (phytostérols).

Les stérols sont naturellement présents dans les noix, les fruits, les légumes, l’extrait de pin et certaines huiles végétales. Il a été démontré que les phytostérols peuvent aider à diminuer le  LDL cholestérol en complexant le cholestérol alimentaire et en l’empêchant d’être assimilé. Les phytostérols et sa forme ester sont maintenant grandement ajoutés aux aliments santé tels que les jus de fruit, la mayonnaise et la margarine.

• Les fibres d’avoine et la pectine de pomme.

Les fibres solubles présentes dans l’avoine ainsi que la pectine de pomme contribuent  à se débarrasser de l’excès de cholestérol, ce qui peut améliorer les risques cardio-vasculaires. Il est recommandé de consommer trois grammes de fibres solubles par jour pour aider à réduire le cholestérol alimentaire et aider à diminuer la pression artérielle.

 

Il est fortement recommandé de manger des aliments naturels non transformés qui sont bénéfiques pour la santé cardiovasculaire. Les aliments industriels contiennent malheureusement des additifs technologiques et des lipides semi-hydrogénés qui ne sont pas reconnus par l’organisme et qui vont venir perturber l’équilibre lipidique au niveau sanguin.

Articles intéressants :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*